Quelques conseils pour réussir à la fac (de droit)

Quelques conseils pour réussir à la fac (de droit)

En pleine période de rentrée et après un master en droit social validé, je pense à tous ceux qui ne savent pas à quoi s’attendre et je viens partager avec vous quelques conseils pour réussir à la fac (et plus particulièrement en fac de droit vous l’aurez compris).

Je tiens à préciser que ces conseils sont personnels, chacun à sa méthode mais je sais que quand on ne connaît pas encore on est plutôt content de pouvoir lire des avis. C’est d’ailleurs comme ça qu’avant même la rentrée universitaire j’ai découvert l’association qui allait accompagner toutes mes années à Assas.

  • Etre assidu en cours au moins au début : dans l’idéal il est important d’assister à tous les cours mais vous comprendrez vite que ce n’est pas toujours possible, si jamais vous ressentez à un moment ou à un autre que vous devez choisir les matières auxquelles vous assistez, il est important d’avoir une bonne stratégie.
    • N’abandonnez un cours que quand vous êtes sure de pouvoir récupérer des notes à jour qui vous correspondent (que ce soit par une amie ou un cours de l’an dernier si vous avez remarqué que le cours est mot à mot le même).
    • N’abandonnez jamais vos matières fondamentales. Les matières fondamentales demandent de la réflexion, il est donc important d’écouter les exemples et les opinions des professeurs.
    • En dehors de ces deux conseils de base, j’ai toujours choisi d’abandonner des matières faciles à comprendre et situées à des horaires qui ne m’arrangeaient pas (très tard dans la journée alors que j’ai beaucoup de transport, me coupant une plage de travail où je suis efficace…). Quand on ne connaît pas le système, on peut croire que l’assiduité totale et parfaite est la clé de la réussite mais ce n’est pas le cas. La clé de la réussite c’est le travail régulier et efficace sur la durée. Ce qui ne sera pas le cas si vous êtes épuisée et que vous somnolez en cours. De même, l’importance de l’assiduité dépend énormément de votre type de mémoire. Si vous avez une mémoire auditive, il est beaucoup plus important d’aller en cours que si vous avez une mémoire visuelle.
  • Avoir un rythme de travail : là encore chacun le sien en fonction de ses besoins et de ses capacités. Pour me faciliter la tâche pendant mes 3 premières années, je me suis imposée d’être à la fac tous les jours au minimum de 8h30 à 19h00. Quand je n’étais pas en cours j’étais à la BU, peu importe l’heure où je commençais où l’heure à laquelle je finissais. En master 1 (même si c’est l’année où il faut le plus travailler), j’ai relâché la pression que je m’imposais parce que je n’avais plus aucune motivation pour la fac et que j’avais besoin de rentrer chez moi ou chez mon copain. Ce rythme est très personnel, beaucoup d’autres personnes n’avaient pas besoin de s’imposer ça mais c’était nécessaire pour moi pour que je me rapproche des mes objectifs, que je me sente à l’aise en cours et que j’arrive à gérer le tout avec le travail que me demandait mon association (dans laquelle j’ai été successivement trésorière puis présidente).
  • S’impliquer dans une association : ça peut sembler contradictoire avec ce que je viens de dire au-dessus quand on voit les « sacrifices » que l’association à laquelle j’appartenais m’ont demandés mais ça me semble important. Que vous le vouliez ou non, vous allez passer une grande partie de vos journées à la fac et ce pendant plusieurs années donc autant vous y impliquer afin que ces années soient les plus agréables possibles. Une association vous permettra de rencontrer pleins de chouettes personnes, de vous changer les idées entre 2 cours, de participer à de supers projets mais c’est également un plus non négligeable sur le CV. Même si je méprise les gens qui font ça que pour le CV (oui, oui, ça m’arrive de mépriser des gens), je ne vous cache pas que plus votre implication sera grande plus cela vous rapportera dans vos futurs entretiens.
  • Travailler efficacement : là encore chacun sa méthode mais voici celle que j’ai développée au fil des années. Pendant tout le semestre, je ne travaille pas du tout mes matières complémentaires et je me contente d’y aller en étant la plus attentive possible (mais c’est loin d’être toujours le cas). Par contre, je travaille à fond mes matières fondamentales. Je les fiche sur un cahier ou avec des schémas pour mieux comprendre les classifications et arborescences du thème. Après avoir repris intégralement le cours de la semaine, je prépare ma fiche de TD du mieux possible avec généralement un manuel référent que j’ai acheté en début de semestre. Vous n’êtes cependant pas obligés de l’acheter, vous pouvez utiliser ceux de la bibliothèque mais je crains toujours qu’il n’y en est plus et c’est souvent le cas en période d’examens. Et pour finir j’apprends le cours de la semaine pour pouvoir participer en TD. Il faut savoir que souvent même si vous n’êtes pas au taquet sur la fiche, vous pouvez vous faire remarquer positivement en début de séance lors des rappels de cours puis écouter tranquillement la correction de la fiche sans risquer d’être interrogés si vous n’avez pas bien réussi à faire l’exercice (ce qui est souvent mon cas quand c’est un commentaire).

Après ces gros conseils généraux, il y a des conseils plus pointus :

  • Essayez de savoir très tôt dans le semestre quel sera l’exercice du partiel pour vous y préparer au maximum. Je suis de la team cas pratique personnellement.
  • Si vos vacances sont collées à votre semaine de révision : profitez des vacances pour vous remettre à jour en matières complémentaires.
  • Prenez des options vous rajoutant des points supplémentaires : dans mon université le sport peut rajouter jusqu’à 3 points par exemple. Personne n’est capable de travailler toute la journée sans pause, ce n’est donc pas 2 heures de sport par semaine qui empêcheront votre réussite. Par contre, ils peuvent vous permettre de valider ou d’atteindre une mention par exemple. Et puis franchement continuer le sport c’est important, ça permet de se changer les idées et d’entretenir un peu son corps.

Si jamais vous avez des questions plus spécifiques n’hésitez pas ! Je peux refaire d’autres articles dans cette thématique si vous le souhaitez également. J’espère que ces conseils vous auront aidés.

 

6 réflexions sur « Quelques conseils pour réussir à la fac (de droit) »

  1. Bon, c’est loin derrière moi tout ça, mais bravo pour ces conseils censés 🙂 Et tu as bien raison pour le sport, en dehors des points que ça peut apporter, il permet de s’aérer l’esprit et souvent de repartir de plus belle (en tous cas, ça marche bien pour moi!)

  2. Coucou j’adore ton article surtout que j’en ai préparé un mois aussi mais plus pour la fac de Bio ^^ Je passe en master cette année et je pense que je vais continuer d’appliquer tout à part être dans une association. le blog + le cours me prend énormément de temps je ne sais même pas comment certains peuvent associer cours + boulot + association ^^ Je les admire !

    1. Oui je me rappelle de ton article, je l’avais commenté 🙂 Tu as raison j’aurai jamais pu faire le blog et l’asso, l’asso c’est derrière moi maintenant haha et j’ai le blog à la place pour la première année. Je vais voir comment j’arrive à cumuler tout ça…

Laisser un commentaire